Retour en haut de la page

Morilles 2013 : prêt pour la saison ?

La saison des morilles 2013 va débuter. Êtes-vous prêt et avez-vous mis toutes les chances de votre côté ?

On peut se poser légitimement cette question car la saison des morilles est particulière. Elle peut être très courte, intense ou mauvaise.

Dans ces conditions, la chasse aux morilles peut vite devenir un fiasco. Le temps libre est ce qu’on a de plus précieux, inutile de le gâcher. C’est le seul champignon pour lequel j’élabore une certaine stratégie afin de mettre toutes les chances de mon côté.

Jeune morille conique - Morchella elata

Jeune morille conique – Morchella elata

L’année 2012 a été plutôt bonne pour les morilles coniques, mais j’ai poursuivi mes recherches bien au delà de la saison afin de repérer les secteurs où poussent les entolomes de printemps, les verpes coniques et les fameuses oreilles de cochon. Ces deux derniers champignons sont des ascomycètes également tout comme notre fameuse morille conique tant convoitée. J’ai soigneusement noté tous les secteurs où j’en ai rencontrés. J’ai également noté les dates et les altitudes, le type de terrain. Ces informations seront précieuses prochainement afin de ne pas partir n’importe où au petit bonheur la chance.

Sur la vidéo ci-dessous, vous avez un exemple d’une belle pousse d’entolomes de printemps, probablement des entolomes en bouclier – Entoloma clypeatum. Pas très loin, j’ai aussi trouvé des verpes coniques. Ces champignons fréquentant le même biotope que les morilles, en fouillant le secteur et en ouvrant bien les yeux, il est possible de les rencontrer. Dès le début de saison, je me rendrai sur ces secteurs.

Youtube, entolomes printaniers.

Et puis il y a toute une flopée de secteurs que j’ai repéré au cours de l’année, lors de promenades ou lors de cueillettes d’autres champignons. S’il me reste un peu de temps, j’irai leur rendre visite également.

Autre question : le climat depuis le printemps 2012 a-t-il été favorable au développement des futures morilles ? Si j’observe ce que c’est passé ici, la réponse est affirmative.

L’hiver a été rude, certes, mais la neige a été abondante, source naturelle d’eau, d’azote et voile protecteur.

Neige granuleuse de fin d'hiver

Neige granuleuse de fin d’hiver

Il n’y a qu’à observer le développement des plantes à la faveur d’une légère fonte pour s’en rendre compte.

Jonquilles dans la neige

Jonquilles dans la neige

Il est fort à parier que les sclérotes ont « germé » et que le mycélium va se développer. Encore une fois, l’observation des plantes nous montre que rien n’est figé : les perce-neige encore en bouton il y a peu, fleurissent, les premiers crocus également.

Perce-neige en bouton fin février 2013

Perce-neige en bouton fin février 2013

Touffe de perce-neige en fleur début mars 2013

Touffe de perce-neige en fleur début mars 2013

 

Gros plan d'une perce-neige en fleur

Gros plan d’une perce-neige en fleur

Crocus violets

Crocus violets

Crocus jaune

Crocus jaune

Pollen d'une fleur de crocus

Pollen d’une fleur de crocus

Les bourgeons des lilas ont bien gonflé. Dès les premiers rayons de soleil, on observe le vol de quelques insectes. Bientôt, les noisetiers en fleur serviront leur pollen aux insectes butineurs.

Bourgeons de lilas

Bourgeons de lilas

Fleurs mâles de noisetier (chatons)

Fleurs mâles de noisetier (chatons)

Quand la saison des morilles va-t-elle débuter ? Ailleurs je ne sais pas trop, mais ici, tout montre qu’elle ne débutera pas avant fin mars, début avril. Si le printemps monte en puissance normalement, ce sera vers le 8 avril, si le printemps arrive de façon précoce avec de l’humidité et de la chaleur, ce sera fin mars. La durée et l’intensité de la saison dépendront du climat au moment des premières pousses. Nous ne sommes qu’au début du printemps, les oiseaux ont encore besoin de notre aide. La neige est encore bien présente même à basse altitude, les étangs sont parfois encore en partie gelés.

Mésange

Mésange

Chevreuils dans la forêt enneigée début mars 2013

Chevreuils dans la forêt enneigée début mars 2013

Malgré tout, je n’ai pas pu résister à l’envie de visiter deux de mes coins à morilles tout proche, deux jolies stations à morille encore sous la neige.

Aucune chance de trouver les premières morilles 2013, il s’agissait plutôt de me rassurer car avec toutes les coupes hivernales, j’ai toujours peur que ces stations soient détruites.

Elles sont tellement précieuses et rares et surtout porteuses d’une émotion si intense…

Une de mes belles récoltes de morilles coniques en 2012

Une de mes belles récoltes de morilles coniques en 2012

Alors, et vous ? Prêt pour la saison des morilles 2013 ?
Moi, oui ! Et j’avoue que je suis impatient …

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.