Morilles 2013 : prêt pour la saison ?

La saison des morilles 2013 va débuter. Avez-vous mis toutes les chances de votre côté ? C’est le seul champignon pour lequel j’élabore une stratégie.

Jeune morille conique - Morchella elata

La saison des morilles 2013 va débuter. Êtes-vous prêt et avez-vous mis toutes les chances de votre côté ?

On peut se poser légitimement cette question car la saison des morilles est particulière. Elle peut être très courte, intense ou mauvaise.

Dans ces conditions, la chasse aux morilles peut vite devenir un fiasco. Le temps libre est ce qu’on a de plus précieux, inutile de le gâcher. C’est le seul champignon pour lequel j’élabore une certaine stratégie afin de mettre toutes les chances de mon côté.

Jeune morille conique - Morchella elata
Jeune morille conique – Morchella elata

L’année 2012 a été plutôt bonne pour les morilles coniques, mais j’ai poursuivi mes recherches bien au delà de la saison afin de repérer les secteurs où poussent les entolomes de printemps, les verpes coniques et les fameuses oreilles de cochon. Ces deux derniers champignons sont des ascomycètes également tout comme notre fameuse morille conique tant convoitée. J’ai soigneusement noté tous les secteurs où j’en ai rencontrés. J’ai également noté les dates et les altitudes, le type de terrain. Ces informations seront précieuses prochainement afin de ne pas partir n’importe où au petit bonheur la chance.

Sur la vidéo ci-dessous, vous avez un exemple d’une belle pousse d’entolomes de printemps, probablement des entolomes en bouclier – Entoloma clypeatum. Pas très loin, j’ai aussi trouvé des verpes coniques. Ces champignons fréquentant le même biotope que les morilles, en fouillant le secteur et en ouvrant bien les yeux, il est possible de les rencontrer. Dès le début de saison, je me rendrai sur ces secteurs.

Youtube, entolomes printaniers.

Et puis il y a toute une flopée de secteurs que j’ai repéré au cours de l’année, lors de promenades ou lors de cueillettes d’autres champignons. S’il me reste un peu de temps, j’irai leur rendre visite également.

Autre question : le climat depuis le printemps 2012 a-t-il été favorable au développement des futures morilles ? Si j’observe ce que c’est passé ici, la réponse est affirmative.

L’hiver a été rude, certes, mais la neige a été abondante, source naturelle d’eau, d’azote et voile protecteur.

Neige granuleuse de fin d'hiver
Neige granuleuse de fin d’hiver

Il n’y a qu’à observer le développement des plantes à la faveur d’une légère fonte pour s’en rendre compte.

Jonquilles dans la neige
Jonquilles dans la neige

Il est fort à parier que les sclérotes ont « germé » et que le mycélium va se développer. Encore une fois, l’observation des plantes nous montre que rien n’est figé : les perce-neige encore en bouton il y a peu, fleurissent, les premiers crocus également.

Perce-neige en bouton fin février 2013
Perce-neige en bouton fin février 2013
Touffe de perce-neige en fleur début mars 2013
Touffe de perce-neige en fleur début mars 2013

 

Gros plan d'une perce-neige en fleur
Gros plan d’une perce-neige en fleur
Crocus violets
Crocus violets
Crocus jaune
Crocus jaune
Pollen d'une fleur de crocus
Pollen d’une fleur de crocus

Les bourgeons des lilas ont bien gonflé. Dès les premiers rayons de soleil, on observe le vol de quelques insectes. Bientôt, les noisetiers en fleur serviront leur pollen aux insectes butineurs.

Bourgeons de lilas
Bourgeons de lilas
Fleurs mâles de noisetier (chatons)
Fleurs mâles de noisetier (chatons)

Quand la saison des morilles va-t-elle débuter ? Ailleurs je ne sais pas trop, mais ici, tout montre qu’elle ne débutera pas avant fin mars, début avril. Si le printemps monte en puissance normalement, ce sera vers le 8 avril, si le printemps arrive de façon précoce avec de l’humidité et de la chaleur, ce sera fin mars. La durée et l’intensité de la saison dépendront du climat au moment des premières pousses. Nous ne sommes qu’au début du printemps, les oiseaux ont encore besoin de notre aide. La neige est encore bien présente même à basse altitude, les étangs sont parfois encore en partie gelés.

Mésange
Mésange
Chevreuils dans la forêt enneigée début mars 2013
Chevreuils dans la forêt enneigée début mars 2013

Malgré tout, je n’ai pas pu résister à l’envie de visiter deux de mes coins à morilles tout proche, deux jolies stations à morille encore sous la neige.

Aucune chance de trouver les premières morilles 2013, il s’agissait plutôt de me rassurer car avec toutes les coupes hivernales, j’ai toujours peur que ces stations soient détruites.

Elles sont tellement précieuses et rares et surtout porteuses d’une émotion si intense…

Une de mes belles récoltes de morilles coniques en 2012
Une de mes belles récoltes de morilles coniques en 2012

Alors, et vous ? Prêt pour la saison des morilles 2013 ?
Moi, oui ! Et j’avoue que je suis impatient …

Auteur : theLJL70

Un petit peu de moi, un résumé, un raccourci... Pour en savoir un peu plus, n'hésitez pas à consulter cette page : A propos

58 réflexions sur « Morilles 2013 : prêt pour la saison ? »

  1. Bonjour JL

    Merci pour toutes tes jolies photos

    Toujours agréable de te lire

    Le retour de la neige ici depuis hier, cela est très déprimant

    Bonne fin d’après-midi

    Margot

  2. Bonjour Margot,

    Merci pour ton commentaire !
    Pour une fois, on est épargné, pluie et température plus fraîche (8°C), rien à voir avec les journées printanières de ces derniers jours.
    Dis toi que c’est une dernière offensive de l’hiver…cela arrive même tardivement, j’ai connu beaucoup de neige en avril ici une année…

  3. Quel magnifique article qui sent bon le printemps et donne envie d’aller flâner et bien sûr de partir à la chasse aux morilles (pourvu que je trouve enfin mes premières) !

  4. Salut,

    Bien ton article !
    Tu vas aussi prospecter du côté d’Angoulême ?
    Par chez moi les morilles c’est plutôt rare, sauf exception… le sol sablonneux, acide, ne s’y prête guère !

    1. Salut Gabaye,

      J’y serai début mai, pas sûr que ce soit encore la saison des morilles là-bas, au mieux je peux regarder du côté des entolomes de printemps dont certains sont thermophiles et/ou calcicoles et plus rares dans mon coin. Ici j’en trouve 3 espèces couramment dont le fameux Entoloma sepium curieusement donné comme rare par Guillaume…
      Pour ton secteur acide (comme ici souvent d’ailleurs) tente les places à feu, changement du pH + apports ça devrait le faire, de quoi faire de jolies photos et se faire plaisir raisonnablement à la table…

  5. Bel article, qui donne envie !

    Pour ma part, comme Gentiane, j’espère bien trouver mes 1ères cette année même si ma région (Maine et Loire) n’est pas des plus réputées…
    Grâce à la carte mycodb j’ai pu prendre quelques infos car certains myco en ont trouvé ! Pourquoi pas moi !? :)

    A++

    1. Merci kriss,

      Mon secteur n’est pas spécialement favorable, à cause du sol acide à très acide, mais en persévérant, il est toujours possible de tirer son épingle du jeu et de se faire plaisir…Tout est question de persévérance !

      Bonne chasse à toi, comme pour Gentiane, j’attends tes photos de morilles 2013.

  6. Bonjour

    je viens de lire votre article avec intérêt ( comme d habitude ), vous recherchez les morilles à partir de quelle altitude?
    je les ramasse entre 400 ET 1100 M de fin mars à début mai généralement.
    je note tout depuis 98 ( lieux, température, humidité, altitude, climat durant l hivers précédent, observations…ect) c est trés trés utile pour éviter de perdre du temps et ou anticiper les pousses.
    j ai pris l habitude de me fier à deux « signaux » pour faire mes premières sorties.la fleuraison des cerisiers et les premières feuilles sur les frênes.
    au plaisir de vous lire et de partager nos observations, nos astuces…à bientôt maxime

    1. Bonjour Maxime,

      Je trouve les blondes et surtout les coniques à partir de 300 – 350 mètres d’altitude. Je ne sais pas jusqu’à quelle altitude on peut les trouver, mais l’an dernier j’ai trouvé des verpes coniques qui fréquentent les mêmes biotopes jusqu’à 700 mètres environ.

      Généralement, les coniques sont plus précoces et démarrent avant la floraison des fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers) et coïncide avec celle des jonquilles. Les blondes arrivent plus tard en principe quand le printemps est plus prononcé (fruitiers, prunelliers et églantiers en fleurs), éclosion des bourgeons des frênes…

      Je ne peux que confirmer que la prise de note systématique de divers éléments permet de se faire une idée précise.

      Je me permets de donner l’adresse du blog de Max sur lequel nous avons eu quelques échanges intéressants et qui permet de voir d’autres biotopes pyrénéens qui n’existent pas ici et qui devrait intéresser les lecteurs réguliers de Terra Morchellarum :

      morilles pyrénées 31, 09, 65…

      Au plaisir de suivre ta saison des morilles …

  7. Bonjour,

    C’est très intéressant à lire et les photos d’illustration sont très belles. Est-ce vous qui les réaliser ? Peut-on les voir en plus grand ?
    Au plaisir.

    Gilbert

    1. Bonsoir Gilbert,

      Merci !
      Oui je réalise toutes les photos du site. Vous pouvez les regarder dans une taille un peu plus grande en cliquant dessus.
      J’envisage également d’enrichir le site d’une galerie photos où la plupart des photos présentées ici, et bien d’autres, pourront être vues en grand format.

  8. Salut à tous,
    sympa ton blog et très riche en info. Je suis en avant pays savoyard et j’attend aussi avec impatience la sortie des morilles. Je suis en congé du 25 mars au 8 avril, espérons qu’elles pointeront le bout de leur nez à dans cette période.

    1. Bonjour,

      Merci Lebleu.
      J’ignore quelle est la météo dans ton secteur, mais par ici, si on a été épargné par le retour de l’hiver, on subit depuis quelques jours de fortes gelées.
      Une petite sortie hier pour repérer quelques secteurs à morille ont confirmé mon impression : retard de la végétation. Mais avec les morilles et quelques journées printanières cela peut sortir vite, mais je ne les attends pas avant début avril par ici (entre le 4 ou le 8 avril me semble assez vraisemblable).
      Tout dépend désormais de la météo de ces prochains jours…

      1. nous ici en avant pays savoyard il neige ce lundi 18 Mars et la météo prévois 17° en température Maximal pour vendredi 22 Mars, je suis donc en parti convaincu que je ramasserai mes premières morilles dans moins de 10 jours

        1. Bonjour,
          Retour de la neige à faible altitude depuis hier, avec quelques giboulées mais fin des gelées nocturnes à basse altitude. Il manque juste quelques jours de douceur et d’ensoleillement pour faire sortir les morilles coniques… J’ai l’impression que ça va sortir un peu partout en France en même temps cette année…

  9. Bonjour
    Je suis nouveau sur ce site.
    Chercheur de champis depuis 35 années.
    En ce qui concerne la morille, ma première sortie n’est jamais avant le 15/04, ma région , c’est la Haute Normandie,
    la saison s’annonce belle, merci, la neige…
    A +

    1. Bonjour Didier,

      Et bienvenu !

      Ici la saison démarre en principe avec les morilles coniques et se termine avec les autres morilles. En plus, on peut jouer sur l’altitude. Mais le facteur déterminant reste la météo : sécheresse, vent violent (bise), gel fort et tardif et bien d’autres facteurs peuvent influencer la saison … réponse dans quelques semaines…

      Bonne chasse à la morille en Normandie ;)

  10. bonjour
    je viens de finir la saison des truffes et j’attend avec impatience les morilles;l’année derniere ,peu de morille car l’hiver fut sec mais
    j’ai trouvé des morille le 20 mars 2012 alors que d’habitude plutot
    mi avril
    bonne ceuilette

    1. Bonjour,

      Quelle chance de pouvoir aller chercher des truffes… j’en rêve mais la région ne s’y prête pas du tout.
      Les morilles coniques sortent un peu plus tôt que les autres morilles.
      J’espère voir sortir les premières la première semaine d’avril.
      Bonne cueillette également !

  11. Salut à tous,
    petite gelée ce matin du 21/03 sur l’avant pays savoyard et toujours rien sur mes stations habituelles. Demain sera la journée la plus chaude de la semaine.
    pffff, je trépigne d’impatience !!!

    1. Bonjour,
      Ici pas de gelée, tout du moins en plaine, la neige reste présente à 500 ou 600 m d’altitude. Temps de giboulée de mars. Hier, lors d’une promenade du chien, j’ai repéré les premières tubaires (voir photo sur le module Facebook) signe que les premières coniques devraient apparaître dans à peine quelques jours.
      Si le temps reste comme ça, la saison pourrait être exceptionnelle pour les morilles coniques par ici.
      @+ ;)

      1. Bonjour à toutes et à tous,

        Je suis passionnée de nature. J’aime me fondre dans les bois et me rendre invisible aux animaux qui pourraient déceler ma présence. Les champignons ont l’oreille moins fine mais pas toujours facile de les débusquer.. Encore moins cette satanée morille championne du camouflage!
        Je ramasse également des tas d’autres champignons; cèpes, girolles, trompettes, pied bleu,…
        Mais comme disait l’autre, tous les champignons sont comestibles, sauf que certains ne se mangent qu’une seule fois ..
        Bon début de saison!!!!!!!!
        J’aimerais savoir si les places à coniques sont les mêmes que pour les autres? Sont-elles inféodées aussi aux frênes? Je lis de tout là dessus..
        Merci pour l’info!
        Nadine

  12. Bonjour à tous ,
    c’est décidé , cette année je me lance à la recherche de morilles…..j’ai parcouru pas mal de forums , sites , vidéos , et je me suis fait un petite idée des endroits à prospecter et cet après midi , c’est parti , peut être des photos ce soir?
    Bonne continuation à tous.

  13. je suis novice j ai trouve mes premières morilles au boulot en passant la tondeuse après vérification a la pharmacie ,quel plaisir !quel beau champignon!! je suis heureux de les partager ce soir avec une sauce a la crème fraiche je vais choisir un bon vin humm a bientôt pour de nouvelles aventures….

    1. Bonsoir,
      Félicitations ! C’est assez courant les morilles dans le jardin ou dans les parcs, talus le long des routes, rond-point, espaces verts où on a répandu des écorces de résineux pour le paillage. Il faut surtout vérifier que l’environnement est sain car la morille comme bien d’autres champignons fixe les métaux lourds, pesticides, engrais etc…
      Maintenant, il faut faire vos propres recherches et trouver une station pérenne…

  14. aujourd’hui , pluie et neige ….sortie repoussée à demain , j’en ai profité pour jeter un œil dans la pelouse…….
    A bientot.

    1. Bonsoir,

      Ici c’est sec, toute sortie est repoussée à deux ou trois jours après les premières pluies qui devraient arriver en début de semaine prochaine. Le vent d’est s’est légèrement calmé, mais les températures atteignent à peine 10°C dans la journée…un temps plutôt de première quinzaine de mars.

  15. Un ami, ce 6 avril 2013, a ramassé 1kilo200 de morilles dans ces coins habituels. En Savoie c’est donc parti, malgré un manque d’ensoleillement

  16. Bonsoir à tous,

    ce week-end je suis parti en repérage ou plutôt en …..apprentissage , j’ai découvert des coins intéressants , mais pas la moindre Morille.
    Je souhaiterai vous faire partager quelques photos , mais je ne sais pas comment les poster , si quelqu’un peut m’aiguiller …
    Merci à bientôt.

  17. Bonjour,

    Dans le Vaucluse, Premières morilles trouvées hier complètement au hasard et à 100km de mes coins habituels. Au bord d’une route dont les abords ont été débroussaillé, je vois un papi avec un sac à la main en train de chercher au sol. Je me gare 100m plus loin, je fais 10 m a pieds, résultat 20 morilles coniques et 2 morilles blondes! Vivement la suite!

  18. Bonjour,

    Trouvé un première poussée autour du 5-6 et une repoussée ce weekend du coté de Bourgoin-jallieu.

    La première fois j’ai laissé une bonne partie des pieds, et j’ai l’impression que pour certaines le chapeau est repoussé, est ce possible ( ma certitude se trouve autour de 85% ) ?. Si non c’est que j’ai trouvé une deuxième espèce avec un chapeau ultra fin.

    Pente nord altitude environ 350m semi clairière sous des frênes en bord de chemin dans un ancien verger, tout est dit.

    Je ne suis pas du coin mais chez moi les morilles avaient quasiment pas ou trés peu de pieds, celles ci les deux fois étaient très hautes, jusqu’à 20cm.

    4 ans que je suis ici a chercher des coins Frênes et j’en trouve a 100m de ma résidence ^^ quasiment au bord du chemin.

    1. Bonsoir,

      Ce que vous pensez être des morilles avec un long pied sont probablement des verpes de bohème ou des morillons. Une coupe transversale du champignon et l’observation de l’insertion du pied vous donneront la réponse.
      Les chapeaux des morilles ne repoussent pas, mais elles forment souvent ce qu’on appelle des bouquets, plusieurs morilles semblant pousser sur le même pied (il y a une photo de bouquetde 10 morilles sur la page Facebook de Terra Morchellarum)
      En tout cas félicitations pour vos trouvailles.

      1. Premieres sortie aujourdui j ai cru que c etait trop tard et etant novice et 2heures plus tard boum une grosse morille grisatre ronde de la taille d une pomme puis une autre beige presque aussi grosse mais un peu manger par une limace, je suis en champagne entre troyes et vitry le francois jisqu a quand peut on en ramasser j ai limpression ke cette annee c est em retard mi mai tu crois merci d avance

        1. Bonjour,

          Dans l’est de la France, elles sont clairement en retard cette année. Si le temps reste maussade, on peut espérer en voir jusqu’à fin mai dans les secteurs plus rais et ombragés. Tant qu’il ne fera pas très chaud et suffisamment humide, il est possible d’en récolter, le 15 mai c’est très raisonnable…

          1. Merci de ta reponse tu me rassure car retourner ce matin et trouver une douzaines de morillons (long pied et petit chapeau) tous ensemble sous un frene au bord de la riviere a cote d une zone inondee et le chapeau tres noirci par contre j ai vu un coin rempli d oreille de cochon en fin je crois mais pas osez les prendre etant novice et en te lisant j ai ce k etais les entylomes j en ai vu sous un frene le long de la riviere un peu plus loin de ma trouvaille si j ai compris il fo ki j y retourne j aimerai stp savoir ce kai les oreilles de cochons et j ai vu ausso bocoup de gros champignons in peu roux comme une cepe mais avec le pied mais toujours a cote des frenes as tu des fotos svp merci au plasir de te lire

    1. Bonjour,

      Pour les faire sécher, on peut faire comme avec les cèpes : dans un séchoir, sur un filet au dessus d’une source de chaleur pas trop forte : radiateur par exemple ou à l’ancienne : en guirlande au dessus d’un poêle à bois par exemple. Quand elles sont fraîches, il faut bien les faire cuire pour éliminer les toxines, les faire cuire 10 à 15 minutes minimum et rajouter un peu de sel et une pointe de crème à la fin et laisser réduire quelques instants. C’est très bon en accompagnement d’une viande blanche et nappé sur quelques pâtes par exemple.
      Les pézizes veinées ont une forte odeur d’eau de javel ou de chlore comme l’eau de piscine qui permet facilement de les identifier. Il faut les faire cuire longtemps comme les morilles, on peut les préparer de la même façon.
      Pour les champignons un peu roux, il faudrait que j’en vois un en photo pour avoir une idée. Il faut essayer de faire une photo correcte et me l’envoyer par le formulaire de contact ou mieux par mail

      1. Merci de ta reponse, j ai bocoup de mal a en trouver ,tu crois ke c trop tard ou trop tot , car ce matin rien du tout en 4heures, pourtant vue de jolirs coins(fresne,pommier, et ficiaire au sol reuni mais rien),mais il pleuvait bocoup, crois tu ke c trop tard ou trop tot, a moins ke c etait ramasser, ton avis m interesse, est ce qu en montagne c plus precoce ke chez moi en champagne ou les hivers sont rude? Faut il ke j attend le soleil pour les pousses? Peut tu me donner des conseils sur les spots et comment les chercher stp? Car j ai l impression d etre aveugle, et je trouve pas d avis et de conseils sur des blogs de personnes de ma region, merci d avance et au plaisir de te lire.

        1. Bonsoir,
          Je n’ai pas d’infos sur les cueillettes en champagne, mais sur la Haute-Marne et la Meuse, la saison démarre doucement, donc je pense que ça doit être bon dans ton secteur. Ici, en plus de la montagne, le sol n’est pas calcaire, ce qui complique beaucoup les choses.
          Essaie de voir si tu trouves d’autres champignons dans les secteurs que tu prospectes, comme la pézize veinée par exemple qui est un bon indicateur pour le calcaire et les coins à morille. Sinon, pour la morille, pas de miracle, il faut marcher et chercher beaucoup quand on débute et surtout bien observer le secteur lorsqu’on trouve les premières, pour affiner ses recherches les fois suivantes.

  19. Bonjour,

    Super sympa votre site, je m’y suis beaucoup interressé et plusieurs infos m’on aidé. Je suis de la somme(80) et j’ai enfin trouvé mes premiéres morilles (1 dizaine) et 3 morillons ce 1er mai depuis 2 ans de recherche. J’ai aussi trouvé des morilles sèches sur pied, et plusieurs de toute petite taille. Comme si elles n’avaient pas eu le temps de grossir. Selon vous c’est juste le fait que se soit trés sec? en ce moment ( 1petite pluie vendredi soir dernier) trés peu de pluie en avril. Ou alors plutot la fin des morilles dans la somme? Et aussi y a t’il plusieurs pousse de morilles ou alors en 1 fois ça pousse. Ou dois je attendre les pluies (ce soir normalement). Votre avis m’interesse beaucoup , merci.

    1. Bonsoir !

      Waouh !!! Dernière sortie morille il y a plus de 8 ans…une branche de roncier avait cherché à m’embrasser…en plein dans l’oeil !!!!
      Je prends mon courage à deux mains en ce premier mai….jackpot !!!
      60 morilles (moitié blondes, moitié coniques) pour près d’un kilo !!!!
      J’y retourne demain !!!! ça c’est sûr !!!! ça occupera utilement les radiateurs qui tournent encore vu la température actuelle !!!!
      Bonne chasse !!!!

    2. Bonsoir,

      Si les petites morilles sont en train de sécher sur pied, c’est la fin de pousse sur le secteur à cause de la sécheresse, il faut les rechercher dans des secteurs ombragés et plus humides. Parfois, si la météo est favorable, on peut revoir une pousse tardive sur les mêmes secteurs, mais c’est plutôt rare.
      J’ignore quelle morille vous avez ramassé, mais il est courant de voir après la pousse de morilles vulgaires, une pousse de morilles blondes qui sortent plus tard en saison, presque à la fin.
      Essayez de visiter vos stations à quelques jours d’intervalle pour voir comment ça évolue.

      1. Bonsoir,

        Merci pour votre réponse. Pour les morilles ceuillies hier je pense que c’est de la vulgaire ou commune. Ce jour j’ai repéré un coin qui selon moi pourrait etre bon ( beaucoup de frênes et madame la taupe qui a bien bossé) mais la lisière du bois est plein nord. Ca peut etre aussi bon qu’au sud?? Et encore une petite question, la morille pousse avant ou aprés le morillon??
        Merci de votre avis.

        1. Bonjour,

          Je ne négligerais pas un secteur au nord, surtout vers la fin de saison qui peut être encore productif, voire très productif alors que les secteurs mieux exposés ne donnent plus rien ou alors quelques morillons.
          Les morillons poussent en général en fin de saison ou sur des secteurs plus précoces et mieux exposés.

  20. Bonjour,
    j’ai eu la surprise de déterrer hier 29 mars 2017 une belle morille dans du paillage d’écorces de pins mis cet hiver sur un massif dans mon jardin de Belle-Île en mer.
    On peut donc créer des conditions favorable à leur apparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.