Retour en haut de la page
Vous parcourez actuellement la rubrique :

cèpes

Un jeune renardeau m'observe un peu inquiet

Morilles 2016 déjà !

Et oui, déjà les morilles 2016 ! La nouvelle saison arrive à grands pas alors même que j’en étais resté à la saison 2015.

un joli petit cèpe.

Cèpes franc-comtois

Après un saut de puce de quelques centaines de kilomètres la veille, me revoilà dans mes Vosges saônoises. A peine arrivé, me voilà déjà à traquer les cèpes.

Un cèpe de belle taille.

De jolis cèpes en Charente

Coincé à Angoulême, en Charente, j’ai eu un peu de temps pour explorer un peu le secteur. Ma récompense : une récolte grâce à début de pousse des cèpes !

Amanite tue-mouche - Amanita muscaria poussant en compagnie d'une cèpe - Boletus edulis.

Encore des cèpes

Encore une cueillette de cèpes ce dimanche. J’ai tout prévu dont un super coin à cèpes, sauf la météo : ciel gris et sombre, brouillard …

Un magnifique trio.

Cèpes surprise !

Depuis plusieurs semaines, je souhaitais visiter un beau secteur de forêt constitué de gros chênes et de gros hêtres principalement propice aux cèpes.

Probablement un cèpe des pins - Boletus pinophilus.

Cèpes en altitude

Cèpes en altitude ? C’est la question que je me posais depuis plusieurs jours. Rendez-vous en altitude dans les Vosges saônoises pour chasser les cèpes.

Et le même cèpe ramassé ...

Cèpes party !

Je sentais que le moment magique où les cèpes sortent en abondance était arrivé. Au pied des Vosges, j’ai pu voir une grosse pousse de cèpes d’automne.

Vidéo de cèpes

Les cèpes, principalement des cèpes bronzés ou tête de nègre ainsi que quelques cèpes d’été nous attendent en nombre et dans une densité exceptionnelle.

Vidéo de cèpes

Début d’une grosse pousse de cèpe le 25 septembre 2013. De petits bouchons de cèpes de Bordeaux – Boletus edulis sortent en nombre un peu partout