Retour en haut de la page

Cèpe bronzé et cèpe d’été : la divine surprise !

Début octobre, je constate qu’en France, et pas uniquement dans le sud, les ramasseurs trouvent des cèpes d’été et des cèpes bronzés ou tête de nègre.

Alors que l’on trouve ici les cèpes de Bordeaux en abondance, je décide un soir de visiter une de mes stations qui produit habituellement à partir de juin. Il faut dire qu’avec le printemps bizarre que l’on a connu cette année, j’ai été déçu par l’absence des cèpes bronzés, les fameux Boletus aereus. Les cèpes d’été ont été présents de mi-juin à fin juillet sans que cela ne soit une saison exceptionnelle.

Le biotope visité ce soir du 1er octobre est classique : une forêt assez claire constituée pour l’essentiel de gros hêtres et chênes, à la fois ensoleillée et protégée du vent. Ce secteur est habituellement assez visité mais il donne la tendance des pousses en cours.

Nous ne sommes pas déçus. En l’espace d’une heure, nous réalisons une cueillette honorable de girolles, de cèpes bronzés et de cèpes d’été. je remarque que, lorsqu’ils poussent ensemble, dans des lignes imbriquées, leur différenciation n’est pas si aisée que cela : leur variation dans les couleurs du chapeau et du stipe ainsi que dans l’étendue du réseau demande une attention particulière. Le test du couteau fera la différence et démêlera les espèces, le cèpe bronzé ayant une chair bien plus dure et d’une blancheur immaculée sans rapport avec celle des autres cèpes nobles.

Un joli bouchon de cèpe sous les feuilles, difficile de savoir si on a affaire à un cèpe bronzé - Boletus aereus ou un cèpe d'été - Boletus aestivalis.

Un joli bouchon de cèpe sous les feuilles, difficile de savoir si on a affaire à un cèpe bronzé – Boletus aereus ou un cèpe d’été – Boletus aestivalis.

Un bel alignement de cèpes

Un bel alignement de cèpes

Un cèpe en plein soleil d'automne

Un cèpe en plein soleil d’automne

Trois petits bouchons de cèpes en train de pousser.

Trois petits bouchons de cèpes en train de pousser.

Un beau cèpe d'été - Boletus aestivalis.

Un beau cèpe d’été – Boletus aestivalis.

Deux beaux bouchons de cèpe en train de pousser à l'abri.

Deux beaux bouchons de cèpe en train de pousser à l’abri.

Un beau cèpe prêt à être cueilli.

Un beau cèpe prêt à être cueilli.

Un joli duo de cèpes.

Un joli duo de cèpes.

Un beau bouchon de cèpe.

Un beau bouchon de cèpe.

Deux cèpes serrés l'un contre l'autre.

Deux cèpes serrés l’un contre l’autre.

Un vieux cèpe qui finira son cycle en forêt.

Un vieux cèpe qui finira son cycle en forêt.

Une belle récolte en peu de temps : cèpes d'été, cèpes bronzés et girolles.

Une belle récolte en peu de temps : cèpes d’été, cèpes bronzés et girolles.

Rendez-vous est pris pour le lendemain pour une visite dans un coin de forêt peu fréquenté. Chemin faisant, nous constatons que le bouche-à-oreille a fonctionné ce 2 octobre, les « sapinières » situées au bord des routes sont visitées par de nombreux ramasseurs qui profitent de cette première grosse pousse de cèpes de Bordeaux. Les forêts de feuillus sont moins fréquentées, pourtant les cèpes de Bordeaux sont bien là, majestueux et dodus…

Un jeune cèpes de Bordeaux - Boletus edulis dans les feuillus négligés par les ramasseurs.

Un jeune cèpes de Bordeaux – Boletus edulis dans les feuillus négligés par les ramasseurs.

Un autre cèpe de Bordeaux - Boletus edulis négligé par les ramasseurs.

Un autre cèpe de Bordeaux – Boletus edulis négligé par les ramasseurs.

Un cèpe de Bordeaux - Boletus edulis majestueux.

Un cèpe de Bordeaux – Boletus edulis majestueux.

De beaux spécimens de cèpes - Boletus edulis qui attirent l’œil.

De beaux spécimens de cèpes – Boletus edulis qui attirent l’œil.

Sans vraiment chercher, notre panier se remplit vite. Cèpes d’été – Boletus aestivalis et cèpes bronzés sont présents.

Un beau cèpe caché par une branche basse.

Un beau cèpe caché par une branche basse.

Une belle concentration de cèpes.

Une belle concentration de cèpes.

La même concentration de cèpes sous un autre angle.

La même concentration de cèpes sous un autre angle.

Une autre concentration de cèpes.

Une autre concentration de cèpes.

Magnifique concentration de cèpes.

Magnifique concentration de cèpes.

C’est alors que nous tombons sur une station extraordinaire où une densité remarquable de ces deux espèces de cèpes sont présents. Alors que le panier est déjà rempli, nous cueillons cette station. La forêt à cet endroit est condamnée par une future coupe à blanc au profit de plantations plus rentables. Encore un bout de forêt franc-comtoise qui s’apprête à disparaître dans l’indifférence générale.

Vous pouvez avoir un aperçu de ce merveilleux secteur dans cette vidéo qui, je l’espère, montre toute la magie de ce lieu et de cette récolte.

Youtube, concentration de cèpes.Ayant ramassé suffisamment et très probablement ayant dépassé la limite autorisée, nous poursuivons notre promenade vers une pessière où aucun ramasseur de champignons ne vient jamais du fait de son isolement et de son manque d’accessibilité. Nous ne sommes pas déçus encore une fois du spectacle, elle est littéralement envahie de cèpes de Bordeaux de toute taille. Ceux-ci resteront sur place…

Une belle concentration de cèpes de Bordeaux sous épicéas et feuillus.

Une belle concentration de cèpes de Bordeaux sous épicéas et feuillus.

De beaux spécimens de cèpes de Bordeaux, aucun ramasseur n'est passé dans ce secteur.

De beaux spécimens de cèpes de Bordeaux, aucun ramasseur n’est passé dans ce secteur.

Deux beaux bouchons de cèpes de Bordeaux.

Deux beaux bouchons de cèpes de Bordeaux.

Des cèpes de Bordeaux de toute taille au même endroit.

Des cèpes de Bordeaux de toute taille au même endroit.

Un beau duo de cèpes de Bordeaux

Un beau duo de cèpes de Bordeaux

Si tard dans la saison, la présence en nombre et en qualité des cèpes d’été et des cèpes bronzés est une divine surprise.

Ce fut une journée magique ponctuée de moments intenses et c’est avec beaucoup de regret et de nostalgie que j’abandonne ce coin de forêt à l’industrie forestière et à la sylviculture …

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser :

  • Cèpes : début de grosse pousse !Cèpes : début de grosse pousse ! Cela faisait déjà plusieurs jours que je trouvais de jolis cèpes. La pluie abondante de ce début septembre était favorable aux pousses massives des cèpes.
  • Cueillette des champignons : c’est parti !Cueillette des champignons : c’est parti ! Ma première véritable cueillette de champignons grâce au brusque temps automnal doux et pluvieux après une période très chaude et très sèche.
  • De jolis cèpes en CharenteDe jolis cèpes en Charente Coincé à Angoulême, en Charente, j'ai eu un peu de temps pour explorer un peu le secteur. Ma récompense : une récolte grâce à début de pousse des cèpes !
  • Encore des cèpesEncore des cèpes Encore une cueillette de cèpes ce dimanche. J'ai tout prévu dont un super coin à cèpes, sauf la météo : ciel gris et sombre, brouillard ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.