Cèpes surprise !

Depuis plusieurs semaines, je souhaitais visiter un beau secteur de forêt constitué de gros chênes et de gros hêtres principalement propice aux cèpes.

Un magnifique trio.

Aujourd’hui aucune sortie cèpe n’était programmée !

Après avoir cavalé toute l’après-midi d’hier pour tenter de fournir des spécimens intéressants de champignons pour l’exposition mycologique de Belfort qui se tient ce dimanche, nous avons programmé une sortie l’après midi, consacrée à la cueillette des girolles ou chanterelles. Les cèpes, ce sera pour plus tard.

La météo est formidable : soleil et chaleur, idéal après la pluie de ces derniers jours pour accélérer la sortie et la croissance de tous les cèpes que je vous ai présentés ces derniers jours. Depuis plusieurs semaines, je souhaitais visiter un beau secteur de forêt constitué de gros chênes et de gros hêtres principalement.

Malheureusement, à chaque fois il y avait une chasse. Au départ, nous pensions aller visiter un autre secteur mais en passant en voiture, je me suis aperçu que ce secteur était désert et nous nous y sommes donc arrêtés profitant de l’occasion.

Comme prévu, le secteur est plutôt bon et nous livre rapidement environ 2 kilos de jolies chanterelles améthystes qui deviennent difficiles à trouver parmi les feuilles mortes de la même couleur. Me souvenant que ce secteur possède aussi une belle zone où les cèpes prospèrent, je m’y rend et là surprise : sur le sol presque nu, une magnifique concentration de beaux cèpes. A certains endroits, on les trouve mélangés aux meuniers – Clitopilus prunulus qui les trahissent.

Par chance, j’avais emmené mon petit appareil photo numérique. Je vous laisse donc découvrir les images ci-dessous.

Une ligne de cèpes, parfois en grappe.
Une ligne de cèpes, parfois en grappe.
Magnifiques spécimens de cèpes.
Magnifiques spécimens de cèpes.
Sur un plan plus large, on remarque les meuniers.
Sur un plan plus large, on remarque les meuniers.
Situé dans une zone très claire, cette station offre des cèpes au chapeaux très foncés.
Situé dans une zone très claire, cette station offre des cèpes au chapeaux très foncés.
Un cèpe à l'attitude curieuse.
Un cèpe à l’attitude curieuse.
Comme ces jours-ci, on trouve aussi des bouchons.
Comme ces jours-ci, on trouve aussi des bouchons.
Bouchon de cèpe.
Bouchon de cèpe.
Un magnifique trio.
Un magnifique trio.

Nous en avons profité pour les cueillir. Il s’agit de notre première véritable cueillette d’automne de cèpes, de cèpes surprise !
A noter que nous aurions pu aisément remplir nos paniers d’autres champignons estimés. Nous avons croisé de nombreuses lignes de gros jeunes pieds de mouton – Hydnum repandum comme celle sur cette photo.

Une belle ligne de pieds de mouton - Hydnum repandum.
Une belle ligne de pieds de mouton – Hydnum repandum.

En plus des meuniers, des pieds de moutons, des cèpes et chanterelles, il y a une très grosse pousse de lépiotes, parfois aussi injustement appelées coulemelles. Ce sont pour l’essentiel des lépiotes déguenillées – Chlorophyllum rhacodes, facilement reconnaissables entre autres au rougissement de leur chair à la moindre meurtrissure. Nous avons pu voir de belles concentrations dans l’herbe et en lisière.

De jolies colonies de lépiotes déguenillées - Chlorophyllum rhacodes.
De jolies colonies de lépiotes déguenillées – Chlorophyllum rhacodes.
De jolies colonnies de lépiotes dégunillées - Chlorophyllum rhacodes.
De jolies colonnies de lépiotes dégunillées – Chlorophyllum rhacodes.

Finalement, et bien qu’imprévue, nous faisons à la fois une récolte de chanterelles et une belle récolte de cèpes.

Une belle récolte de cèpes et de chanterelles.
Une belle récolte de cèpes et de chanterelles.

Dimanche, si les chasseurs nous en donnent la possibilité, nous partons visiter une partie de nos plus gros spots à cèpes en espérant d’autres bonnes surprises…

Auteur : theLJL70

Un petit peu de moi, un résumé, un raccourci... Pour en savoir un peu plus, n'hésitez pas à consulter cette page : A propos

4 réflexions sur « Cèpes surprise ! »

  1. Bonsoir JL

    Jolie récoltes de quoi bien se régaler.

    Merci pour le récit de ton expédition et merci pour les photos , toujours agréables

    à regarder , mais….cela donne aussi faim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.