Retour en haut de la page

Quelques sorties en montagne

Un article un peu plus long que d’habitude pour évoquer mes sorties en montagne dans les Vosges saônoises.

Je suis parti un peu à l’aventure en montagne, aucun coin connu à prospecter et pour cause : les Vosges, massif non calcaire,  ne sont pas réputées pour les morilles.

J’ai donc décidé de prospecter quelques bordures de pâture à 700m d’altitude, et les secteurs aux alentours pour voir ce qu’on pouvait  y trouver, et éventuellement découvrir de nouvelles zones à prospecter en montagne pour l’année prochaine.

Ma première sortie en montagne a été pauvre au niveau fongique et s’est soldée par une sortie historico-buccolique.

Voici les seuls champignons que j’ai pu observer.

Les seuls champignons observés en montagne fin avril 2012
Les seuls champignons observés en montagne fin avril 2012

Cette année, le temps est changeant, temps chaud et sec, doux et pluvieux, froid et pluvieux, neige, gel, depuis 2 mois c’est assez chaotique !

Faute de champignon, j’ai observé de jolies fleurs sauvages.

Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Jolie fleur sauvage en montagne
Panorama des pâtures à 700m d'altitude en montagne
Panorama des pâtures à 700m d’altitude en montagne.

J’ai quand même fini par trouver pas mal de zones à prospecter qui pourraient être productives en morilles l’année prochaine.

Jeunes frênes
Jeunes frênes.
Jeunes frênes en montagne
Jeunes frênes

Au cours de mes pérégrinations, j’ai découvert ces alignements de pierres, parfois de plusieurs centaines de kilos réalisés par les paysans autrefois pour délimiter les parcelles et les pâtures.

Anciens alignements de pierres dans les Vosges
Anciens alignements de pierres.
Anciens alignements de pierres dans les Vosges
Anciens alignements de pierres.

Encore un petit bout de patrimoine qui s’en va au rythme des engins de débardage et des élargissements et enrobage des petits chemins ! Bien dommage !

Du côté de la faune sauvage, apparemment ça va mieux, si certaines mares sont devenues boueuses à cause des passages incessants des quads et moto-cross, d’autres mares, loin de tout passage, bénéficient d’une eau claire où l’on peut admirer nager les tritons.

Un triton essaie de se cacher au fond d'une mare à 700m d'altitude dans les Vosges
Un triton essaie de se cacher.
Un triton qui nage dans une mare à 700m d'altitude dans les Vosges
Un triton qui nage.

C’est lors de l’une de ces promenades en montagne début mai que j’ai fini par faire une belle découverte, au pied d’un gros frêne : de jolies verpes coniques. C’est la première fois que je trouve un représentant de la famille des Morchellaceae en altitude.

Une jolie verpe conique, Verpa conica, à 700m d'altitude dans les Vosges
Une jolie verpe conique en altitude.

C’est plutôt encourageant pour l’année prochaine car cela signifie que les morilles peuvent pousser à cette altitude et sur ce type de terrain en montagne.

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.